Radio Caroline sur WIT-FM
Mai/Juin 1993 à Bordeaux
Chaque soir de 22h à 01h

Publié dans Offshore Échos Nr 95, septembre 1993, magazine du France Radio Club.
 

3eme partie : Semaine du 17 au 21 mai 1993


Lundi 17 Mai 1993

Bongo a passé le week-end à la plage de Lacanau et en est enchanté. Plus tard il donne quelques détails sur son emploi du temps à Bordeaux: "Le lundi c'est terrible car il faut se lever tôt, après le week-end. Je sais exactement ce que vous ressentez, j'ai du sortir du lit à 1H cet après-midi afin de me préparer pour ce soir. Donc je vous comprends!".  Et il dédie un disque pour tout le monde à la cafétéria de la Victoire ce soir.

A 23H30 sera passé le premier Top-3 envoyé par un auditeur. Ca vient doucement mais il en a reçu quelques-uns. En fait, ce soir là, Bongo m'a confié qu'il en avait reçu assez pour en passer un chaque soir. A 23H45, il donne l'adresse pour le TOP 3,
une adresse très approximative en fait...

A 0H15, après "High on emotion" de Chris de Burgh: "Il a fait une autre chanson qui avait une grande signification pour Radio
Caroline. Vous souvenez vous de "The Lady in Red"? Elle était diffusée uniquement en cas d'urgence. Cela voulait dire que quelqu'un devait rapidement venir à bord parce qu'il leur manquait quelque chose d'essentiel comme les cigarettes, la
nourriture et des choses comme ça".

Puis à ACDC "What do you do for money, honey?" (que faites vous pour de l'argent?), il répond "Sûrement pas des programmes radio! Quelqu'un serait bien fou de me payer pour faire ça!". A 1H, à Stéphane qui prend la suite et dit quelques mots en Anglais Bongo répond "très bien, tu parles très bien anglais, et tu parles français très bien...".
 

Mardi 18 Mai 1993.

L'émission commence avec retard, football oblige: "Je suis désolé Bordeaux, Paris a gagné deux zéro, très désolé" dit Bongo en français. Et il continue en anglais "Ce n'est pas que Bordeaux ait mal joué, ils ont bien joué, on les regardait ici à la télé.
On va vous remonter le moral avec la musique!".

Quelques minutes plus tard, un disque saute: "C'est vraiment une conspiration, vous savez j'ai écouté ce disque tout à l'heure et il ne sautait pas, il n'était pas rayé ni rien. Et maintenant il saute quand je suis en direct!". Il annonce ce soir là la sortie prochaine d'un nouvel album de U-2.

A 11H il passe "Love and happyness", "un disque sur la situation du monde. J'ai voulu le passer car ce soir je regardais CNN et les gens qui souffrent en Somalie. Quand j'étais gamin, on parlait  souvent des montagnes de beurre et de grain, des lacs de vin, excédents de la CEE. Maintenant on n'y pense même plus, ça ne nous fait plus rien. Par exemple toutes ces pommes qui sont cueillies et qu'on laisse pourrir, et qu'on paye parce qu'il y a quelque chose qui s'appelle la Politique Agricole Commune...". (Note: il s'agit en fait de vues initialement exprimées par Peter Moore, reprises ici par Bongo sur WIT-FM).

Après 23H30 et la diffusion du TOP3 du jour, Bongo donne l'adresse, correcte cette fois. Il demande ensuite un TOP-3 français, il aimerait bien passer de la musique française. Vers 0H30 passe l'annonce de HORIZON SALES.Horizon Sales advert... - 2'30''

A 1H, Stéphane salue Bongo et rassure les auditeurs. Non il ne va pas dormir, il y a deux filles qui l'attendent! He's gonna -beeep- all the night!.He is not alone... - 0'57''

Mercredi 19 Mai 1993

Ce soir, trois "Caroline Phone-Fairies" (les fées du téléphone) assistent Bongo. "Starting as we mean to go on, on Radio Caroline, kicking the ass of Bordeaux". ("c'est le coup de pied aux fesses de Bordeaux quotidien qui commence" expression souvent employée).

Ce soir il y aura une courte pub Wit-FM, pour la 1ere fois depuis plusieurs jours. Après "Fly like an eagle", il recommande le film "FM" à propos d'une radio qui veut être libre, et malgré son enthousiasme il termine: "mais peut-être me trouvez vous ennuyeux... La musique, elle, ne l'est pas...."

Puis vers 23H10, après "Mix it up", il enchaîne "une chanson sur la guerre du Golf. Peut-être qu'elle était effectivement nécessaire, car Saddam Hussein était plutôt hors-jeu. Mais Georges Bush n'avait pas besoin de faire l'éloge des armées et de dire que c'était la plus grande force de combat, car vous savez, il n'y a rien de grand à se battre. Paroles de sagesse sur Radio Caroline. En voici quelques autres avec Brian Adams...".nothing great about fighting... - 1'15''

Après le TOP-3 du jour, celui d'une auditrice hollandaise, un disque de Police est présenté: "Je n'aime pas dire ça mais c'était "The Police" sur Radio Caroline. Non pas parce que c'est "Police" car c'est un sacré bon groupe. Mais quand la police vient sur Caroline, vous savez, c'est pas une bonne chose. Je le sais car ils l'ont déjà fait dans le passé".The Police on Radio Caroline... - 1'26''

Et peu avant la fin, compliments: "plus que 20 minutes et je laisse l'antenne à l'excellent service musical, comme j'ai dit l'autre soir -mais personne n'a relevé le sarcasme!- de WIT-FM".the excellent musical program from wit-fm... - 1'43''

Vendredi 21 Mai 1993

Pas de commentaires notables le jeudi 20, la musique est prioritaire. Vendredi 21, le week-end arrive, Bongo a passé la journée à Arcachon. On entend à nouveau l'annonce de HORIZON SALES.

A 22h40, après "Give the music back" , "c'est ce que nous essayons de faire ici trois heures par  semaine". Et à 23H il annonce à la façon de La Voix de la Paix: "Depuis quelque part en France, ici Radio Caroline". from semewhere in France... - 0'53''A 23h30 le disque de Status Quo saute, il doit l'arrêter!
A 0h24  "retour aux années 70 avec un classique absolu de Lynyrd Skynyrd, Free Bird, un morceau sur Caroline. Nous sommes libres et nous sommes ici avec WIT-FM pour une semaine encore, j'espère que vous l'appréciez".nous sommes libres... - 0'45''

Cette troisième semaine se terminera cette fois, par le thème de la station après un "quoique vous fassiez soyez prudent et souvenez vous, Loving awareness is free...". Le thème des Fortunes aura donc été diffusé trois fois en tout à Bordeaux (avec le début du 1er jour et la fin du dernier). Chaque soir, le début du programme est marqué par la célèbre cloche.la fin et le theme des Fortunes - 1'51''
 

(c) Offshore Échos Magazine, sept 1993, magazine du France Radio Club.

Autre page en francais : www.comfm.fr/radios/car.htm

Retour à la page de F5NSL ------------------------------------Retour au menu WIT-FM

Telechargez Realplayer