Radio Caroline sur WIT-FM
Mai/Juin 1993 à Bordeaux
Chaque soir de 22h à 01h

Publié dans Offshore Échos Nr 95, septembre 1993, magazine du France Radio Club.
 

2eme partie : Semaine du 10 au 14 mai 1993
 

Lundi 10 mai 1993.

Non, Bongo n'est pas allé à la plage ce week-end, "Il fait froid" dit-il. Après le disque "A world of water": "J'ai l'habitude d'un monde d'eau, mais ici à Bordeaux c'est plutôt un monde de vin". Quelques secondes sont consacrées à deux publicités
WIT-FM. Une seule fois dans la soirée, et souvent il n'y en aura pas, et après la première semaine elles disparaîtront complètement.

Après 23h, un disque est dédié à tous ceux du "European Business Program", groupe de jeunes de toute l'Europe, étudiant à Bordeaux, dont Bongo a fait Ia connaissance. Plus tard: "Tout le monde me demande depuis la semaine denière pourquoi le gouvernement essaie de stopper Radio Caroline. J'essaierai de l'expliquer un peu plus tard...".European Business Pissup... - 0'45''

Après Status Quo: "Je vais devoir l'expliquer en Anglais" et d'ajouter en français: "je suis désolé, je suis un rosbif". Puis il continue en Anglais: "Pourquoi le gouvernement veut-il arrêter Caroline? Et bien parce que les gouvernements doivent garder la population sous leur contrôle. Sinon il n'y aurait pas besoin de gouvernement. Et un moyen de faire cela est de nous convaincre que les actions sensées sont folles et que les action les plus insensées sont normales. Jusqu'à un point ou ça devient si confus que vous  cessez d'être une menace. Je donne un exemple: La BBC en Angleterre va dépenser 2 millions de livres pour la recherche du Yéti. Bien que ce soit très intéressant, cela  vaut-il la peine d'y consacrer 2 millions de livres? (environ 20 millions de francs) N'ont ils pas mieux a faire de cet argent? Je pense personnellement que si le pauvre animal a survécu jusqu'à présent sans être découvert, eh bien je lui souhaite bonne chance. Je ne connais aucune créature de la terre qui puisse honnêtement dire qu'elle a tiré quelque avantage de sa rencontre avec l'homme. Mais je m'écarte. Un autre exemple de cette confusion entretenue: Vous vivez au seuil de pauvreté. Votre gouvernement dépense 10 millions de livres sur l'étude des comportements sexuels des puces. Votre première rédaction: colère et frustration. La seconde: "C'est la vie" (en français), après tout, que peut-on y faire? Et bien Caroline refuse de dire "c'est la vie". On ne peut rien y faire mais d'habitude on n'en parle pas. C'est la première fois que je le fais à l'antenne. Et notre message est très clair, rien que par notre existence. Et nous n'existerions pas sans votre support à vous, nos auditeurs, car finalement ça reste votre choix, malgré la confusion". Suivra "Hotel California". Il s'agit d'un texte original de Peter Moore, repris ici par Bongo.pourquoi les gouvernements.... - 2'20''

Ce soir là, à 1 H, l'animateur suivant dira par erreur "...vous écoutez RFM"! (pas de chance pour lui, mon magnéto tournait toujours...).vous ecoutez RFM....! euh WIT-FM! - 1'05''
pupitre de mixage WIT-FM
Mardi 11 Mai 1993

A 22H45, après "J'ai combattu la loi, et la loi a gagné" de CLASH (I faught the law and the law won)... ce qui a pu s'appliquer à Radio Caroline bien sur car on a combattu la loi en 1989 et les hollandais nous ont abordés. Ils étaient tous armés et nous on n'avait rien du tout. Quelle honte, vous dites-vous. Oui c'était terrible. Et moi je me demande toujours pourquoi? oui, pourquoi? Parce qu'on passe de la musique? Ils doivent être fous".we faught the law and law won... - 1'57''

A 23H00: "Tous les pubs ferment en Angleterre. Il doit être 11 heures!". Vers 23H20, Bongo s'excuse à nouveau de ne pas parler français et de ne pas toujours comprendre ce qu'on lui dit au téléphone, mais il est seul en ce moment dans le studio.seul dans le studio... - 1'30''
A 0h10 il passe "Give the music back": "On m'a souvent demandé, ces deux dernières semaines, si je pense que Caroline retournera en mer. Et bien si les Hooters peuvent toujours faire des morceaux ou l'on dit "quelque part un bateau pirate vogue au gré des vagues" (traduction libre) et pensent que c'est important pour "nous redonner la musique", alors j'espère bien que Caroline va revenir car nous avons encore beaucoup de choses à dire, croyez moi! Nous ne sommes toujours pas libres sur les ondes. Espérons que nous le serons un jour. Et libérons nous aussi de quelques autres choses comme le racisme, le fascisme et les choses comme ça".Give the music back... - 2'23''

Et à 0h30, il ajoute "J'ai une dernière chose à dire à propos de la liberté et ensuite je me tais. N'avez-vous pas remarqué que ce sont les gens qui ne sont pas eux-mêmes libres qui essayent de porter atteinte à la liberté!".

Mercredi 12 Mai 1993

Un disque saute. En effet Bongo est venu avec un paquet de disques vinyles de Caroline. Pour le reste, il a libre accès a la discothèque de WIT-FM. "Un disque rayé! Ça c'est Caroline! Il a manifestement été souvent diffusé sur le navire pendant les tempêtes... Nous sommes plus internationaux que quiconque, et on a été les premiers à le faire!".

A 23H20, Bongo annonce quelque chose de spécial pour la semaine prochaine. Il faut lui envoyer son "All times TOP 3" et chaque soir à 23H30 il en passera un.

A 0h30: "Plusieurs personnes ont téléphoné ce soir pour savoir ou trouver plus d'informations sur Caroline. Et bien si vous voulez des informations, il suffit d'écrire à cette adresse: Radio Caroline, P.O. BOX 963, London SW20 8XL". On lui a aussi
demandé à quoi il ressemblait...

En fin d'émission il passe "Everywhere you go, always take the weather with you" (ou que vous alliez, emmenez le temps avec vous) et d'ajouter "sauf si vous habitez en Angleterre bien sur!".

Jeudi 13 Mai 1993.

Ce soir, Bongo a de l'aide au téléphone, Maudy l'assiste. "Si vous êtes français, vous pouvez téléphoner ce soir!". Un peu plus tard, il passe le numéro de téléphone en français, et le répète en anglais "pour les ignorants parmi vous". Suivront ce soir là
quelques considérations non traduisibles ici, mais qui en fait passent bien, en anglais à Bordeaux.how are you hanging... - 1'19''
Interrogé à ce sujet sur quelques points de vocabulaire (paillard!) Bongo m'a dit en fait rester à la limite du correct en jouant sur les doubles sens et nuances de langage.

A 23H30, il indique qu'il s'est perdu en conduisant dans Bordeaux. "Voilà ce qui arrive quand vous êtes un rosbif!". A 23H45, après "Power in the darkness": "C'est un jeune homme qui prétend être le gouvernement. Et croyez moi c'est exactement comme ça que ça se passe. Je le sais bien car Caroline a souffert de tels agissements pendant ces 29 dernières années". Plus tard, il donne l'adresse de Caroline à Londres, pour ceux qui veulent l'aider.
Du 3 mai au 5 juin, WIT FM accueille chaque soir de 22H a 01H un animateur de Radio Caroline (l'ancetre des radios libres). Trois heures presentees par BONGO, venu spécialement de LONDRES avec ses disques et ses jingles...
Vendredi 14 Mai 1993

Le programme commence à 22H20. Le football a priorité sur WIT-FM, Bordeaux a perdu. "Le foot était un peu déprimant ce soir, non? Espérons que Caroline va vous redonner le moral après ce 1/0 contre Paris, avec beaucoup de bonne musique".

A 0H35 il passe "A day in a life", "qui a été le dernier disque passé par un autre célèbre bateau  pirate anglais, Radio London, qui s'est arrêté en l967 à cause de la loi anti-pirates destinée à éliminer les stations offshores. Et c'est bien ce qui s'est passé, sauf une station bien sur, Radio Caroline qui continue aujourd'hui avec WIT-FM pour encore 20mn de distraction...
 

(c) Offshore Échos Magazine, sept 1993, magazine du France Radio Club.

Autre page en francais : www.comfm.fr/radios/car.htm

Retour à la page de F5NSL ------------------------------------Retour au menu WIT-FM

Telechargez Realplayer